La nuit du premier mai (1)

La fête "La nuit du premier mai", qui a été introduite à Malmedy, est une tradition connue dans l'Ouest de l'Allemagne et dans l’Est de la Belgique. C’est la nuit du 30 avril au premier mai. Cette fête trouve ses origines au 19ème siècle.

Cette nuit-là, les garçons achètent ou coupent des arbres, des branches de hêtre, et les décorent avec des rubans colorés pour les apporter en groupe aux maisons de leurs copines ou des filles qu’ils admirent en chantant ou en jouant un instrument. Le texte de la chanson est d’origine wallone. Ces chansons ont été rédigées par deux Malmédiens : Florent et Olivier Lebierre. 

Au centre de la ville, on place également un haut poteau coloré qui restera placé là pendant tout le mois de mai. Et si c’est une année bissextile, les rôles sont échangés : c’est au tour des filles d’apporter des arbres aux garçons. Dans certaines régions, la tradition veut que les filles cuisinent des omelettes et offrent de l’alcool aux garçons. Au centre ville, il y a des stands où l’on peut boire ou manger quelque chose. Ces marchés sont visités par des gens de tous les âges et par tous ceux qui s’y intéressent ou veulent faire la fête. Le premier mai est un jour férié, c’est la fête du travail, donc les écoles sont fermées et les gens ont congé.

En tout cas, la nuit du premier mai  est une fête aimable, chaleureuse et joyeuse et cela vaut la peine de participer une fois dans sa vie à cette chouette tradition.

Source image : https://pxhere.com/fr/photo/733733

Auteur: 
Jasmin et Aline,16, Eupen, DE, 2016